L’éventail

Un peu plus de splendeur encore, au coeur de l’été déjà si resplendissant…Un extrait de Jodhaa Akbar, un de mes films préférés.Aishawarya Rai, n’y est sûrement pas pour rien.

Anoushka n’a été éduquée que dans un seul but: La recherche du plaisir, celui de son époux.
Bien sûr, depuis l’enfance, elle chante, danse, dessine, et joue merveilleusement de la flûte.
Mais elle possède tant d’autres savoirs aujourd’hui.
Bien avant son mariage, sa vieille nourrice lui a enseigné les soixante quatre positions du Kama Sutra.
Elle pratique l’art culinaire avec talent.Ses petits gâteaux au miel, sont renommés dans tout le palais.
Elle connait également la magie et la sorcellerie, et les nombreux tours de passe-passe qu’elle montre à ses hôtes sont éxécutés avec une grande dextérité.
Elle mime, et ses imitations font beaucoup rire son mari.
Elle est informée sur les métaux précieux et les pierres fines.
La marqueterie qu’elle façonne est très délicate.
Subtile joueuse d’échecs, elle compose aussi des poêmes d’une grande sensualité.
C’est elle qui décore ses appartements.
Elle a appris à parler à ses perroquets.
Enfin elle jardine, et le jasmin qui fleurit sur son balcon a un parfum à nul autre pareil.

Depuis le matin, elle se prépare pour la nuit.
Une fois ses dents soigneusement brossées avec un bâton de tilleul,elle s »est longuement baignée.
Une servante l’a ensuite rasée, en différents endroits de sa personne.
On a teinté ses doigts et la plante de ses pieds au henné.
Elle a coloré sa bouche de carmin.
Puis,elle s’est parée d’émeraudes, de rubis, et d’une profusion de perles.
En choisissant son voile brodé d’or le plus fin, elle espère.
Elle le sent, ce soir elle accueillera dans son ventre le fils que son Seigneur attend.
Elle le lui a promis,le père et le fils iront bientôt ensemble, chasser le tigre à dos d’éléphant.

Sur le lit parfumé à l’essence de rose, elle a disposé des coussins, à la tête et au pied.
Sur la table basse, à côté, des onguents,des pots de collyre et des ingrédients pour rafraîchir la bouche.
Et quand son amant,sera enfin fatigué,avec sa permission, gardant son lingam dans son yoni,elle épongera ses aisselles,
le fera s’allonger sur le dos et l’aidera, elle prendra son rôle, tout en l’éventant.

Huile sur bois (50×70 cm) version expurgée,je ne veux choquer personne. 🙂