Archives de Catégorie: carnet de bord

Valse palermitaine

Elle a le charme et l’élégance d’une vieille aristocrate aux atours un peu défraîchis. Il flotte sur la ville un parfum suranné. Un curieux mélange de sucré-salé, ici se rejoignent et se fondent… Lire la suite

Pèlerinage d’esthète

Ce vingt janvier 2023, sur l’immense place où je piétine en attendant mon tour, le froid est intense, mais j’ai le coeur battant car j’ai un rendez-vous de la première importance. En fait… Lire la suite

Voir rouge

Qu’est ce qui pourrait donner un peu plus de relief à ce dessin? IL y a bien sûr la couleur, mais cela manque encore singulièrement de vie. Exhausteur définition: Additif qui renforce, relève… Lire la suite

Non, non, je n’en prendrai pas moins

Lea Desandre, l’ensemble Jupiter, et Handel, ca c’est pour l’allégresse. Janus aux deux visages L’un qui regarde vers le passé et l’autre vers l’avenir. C’est le temps des bilans et celui des projets.… Lire la suite

Mon année de peinture ( volume II )

Amoureux de la vie en général, je le suis, de l’art en particulier, de la musique, de la peinture et de tant d’autres choses. Il y a tellement de raisons de se sentir… Lire la suite

J’en suis encore à me le demander

Mon année de peinture ( volume I ) Comme chaque année à la même période depuis la création de ce blog en 2009, je propose une petite rétrospective de ma production picturale. Afin… Lire la suite

Volutes

Volutes partent en fumée. J’cloue des clous sur des nuages…sans échafaudage. Cette superbe ammonite fossile sera le point de départ de ma quête du jour. je n’ai aucune idée du résultat final. Mais… Lire la suite

Endurance ( Stamina )

Don’t give up! Si l’obscurité qui t’enveloppe est chaque nuit plus profonde. Si le froid qui te mord est chaque jour plus intense. Si le chaos qui règne partout autour de toi est… Lire la suite

Black bird

Comment vivre sans amour? Autant ramer en pleine mer sans repère. Sans amour la vie est amère. Et l’âme erre. Car oui! L’amour c’est bien la mère de l’âme. Et quand on aime… Lire la suite

Scarlatti K 208 ou On raconte au palais…

Il parait qu’une infante git là, Seule, endormie, oubliée, Comme un trésor enfoui. A ses pieds, il est un paladin. Poète aussi. Somnambule, la nuit, la dame lui sourit. De sa pâleur il… Lire la suite