Pourtant je ressens du bonheur

Comme si la terre penchait. 28/9/14 La chasse aux idées noires… Quelle idée! Pourquoi vouloir les chasser? Plutôt les collectionner. Les laisser s’approcher, pour mieux les capturer. En faire un bouquet. Les câliner… Lire la suite

Je n’ai toujours pas trouvé ce que je cherche

 » Quand j’écris, je dessine. Quand je dessine j’écris. » Jean Cocteau Légère, parée d’un fin voile de dentelle, La lune ce soir a croisé ma fenêtre. Alentour le ciel est lourd. Si plein… Lire la suite

Francisco

J’avais passé, une bonne partie de la journée, à parcourir, l’immense dédale des couloirs de l’Escurial, glacial. Grandiose, certes, mais sans grâce, et si froid. En sortant du palais-monastère, j’avais besoin de chaleur,… Lire la suite

Le vent nous portera

Nous voici, une fois encore, à la croisée des chemins. Il est important de ne pas perdre la boussole. Prendre la bonne direction est bien un choix crucial. Mais résister au chant des… Lire la suite

Désir

Depuis la création de ce blog en 2009 je propose en fin d’année une petite rétrospective de mon travail de peintre amateur. Mon état de retraité me laisse plus de temps aujourd’hui pour… Lire la suite

Un conte shintoïste

Akeji le pêcheur remonte avec difficulté son filet. Dans la lumière pâle de ce matin d’hiver il a du mal à discerner ce qui se débat ainsi dans ses rets. Après une longue… Lire la suite

Aconcagua

Rose tattoo…scarred for life Panache 3/12/11 Son panache… C’est tout ce qu’il reste au pauvre Cyrano, lorsqu’il expire dans les bras de Roxane. Qu’est-ce que le panache? Un très joli mot d’abord, mais… Lire la suite

Suave soit le vent

Soave Sia il vento, Tranquilla sia l’onda, Ed ogni elemento Benigno risponda Ai vostri desir. Suave soit le vent, Tranquille soit l’onde, Puissent tous les éléments favorablement répondre à vos désirs. Se saisir… Lire la suite

Malagasy for ever

Jusqu’à mon dernier souffle je suis pas un gars d’ici. Je suis loin de chez moi. Ma terre natale à moi est rouge. Lever de lune 10/03/13 Arsène regarde l’Océan. La nuit est… Lire la suite

Trauma

Sidi Bel-Abbès été 1962 Pépé n’en voulait pas.  » Je vous préviens, je l’attrape par la queue, et je le balance par-dessus le mur du jardin si vous le ramenez à la maison. »… Lire la suite