Partir

Depuis l’enfance, je suis toujours en partance…

23/10/11

C’est comme une fièvre amoureuse. La vie accélère d’un coup… Le pouls est plus rapide.

C’est une joie, instinctive, envahissante, bouleversante.

Celle de retrouver le nomadisme primordial, le mouvement.

C’est là que l’on éprouve la puissance de la Liberté.

Chaque pas devenant le premier.

Je suis face au hasard.

Ouvert, et prêt pour la Chance.

J’oublie ce que je cherche.

J’apprends sans comprendre.

Je suis un point d’interrogation permanent.

En parfait décalage.

Je ne possède plus qu’un léger bagage.

Mais je suis sûr de l’universalité de la Beauté.

Et j’en gave ma mémoire.

Quand le lointain est à portée de main, je caresse enfin les mers tièdes jusqu’alors imaginées.

Et même si rien ne le retient je serre un instant le sable dans mon poing.

J’accroche à mon coeur les sourires de belles inconnues croisées.

J’écorche leur mystère le temps d’un regard.

J’ose les frôler pour sentir la douceur étrange de leur parfum.

Oui, la Vie coule alors!

Entre le Yin et le Yang

Techniques mixtes sur papier

Enfin vacciné et prêt pour reprendre la route.