Indispensable

Depuis 19 ans, je fais du sport en salle. J’ai pratiqué dans trois clubs différents, seulement. Et je n’ai renoncé à l’un pour adhérer à l’autre que lorsque  j’ai eu à changer de domicile. Je m’attache aux profs et aux adhérents.

Ma salle de sport se doit d’être très proche de mon lieu de vie, car je considère qu’elle en est une extension.

N’étant pas un fan des vestiaires masculins et des douches collectives, je préfère faire mes ablutions dans ma propre salle de bain.

Les cours que je suis me laissent souvent, trempé de sueur, et en particulier l’hiver, il faut que le trajet du club à la douche, soit le plus court possible.

Cette activité est devenue pour moi quelque chose d’indispensable. Trois à quatre fois par semaine je prends ainsi ma dose de dopamine.

C’est d »autant plus nécessaire,  que j’aurais tendance à avoir pour le reste de mon organisation quotidienne, une hygiène de vie assez laxiste. 🙂 ( Je veux parler de la nourriture et du tabac.)

Faîtes du sport, ça rend heureux!