Holi

De certains voyages on ne rentre pas indemne.

Mais n’est-ce pas, après tout, ce que l’on recherche lorsque l’on s’aventure vers des terres inconnues?

L’ambition n’est-elle pas de revenir plus riche, plein d’une vision nouvelle?

Le voyage en Inde fait incontestablement parti de ces périples qui vous bousculent durablement.

Rencontre à Jodhpur ( pastels )

Ce que l’on y voit, les gens que l’on croise, leur mode de vie, tout étonne, interroge.

Il y a bien sûr la rudesse du climat et cette oppression due à la misère endémique qui partout, surtout dans les villes, vous saute au visage. Et en même temps un éblouissement permanent devant le raffinement extrême d’une culture millénaire. Aussi, cet incroyable mysticisme, perdu depuis longtemps en occident , qui place le respect du vivant comme valeur première.

« Ô Krishna tu es beau comme un nuage de mousson.

Tes yeux sont comme un lotus en fleur… »

Holi, c’est en Inde la fête des couleurs qui célèbre l’arrivée des beaux jours.

Ici j’ai envie de faire danser les lotus.

Si vous n’avez jamais vu le film de Jean Renoir  » Le Fleuve  » il est toujours temps d’aller à la rencontre de ce chef d’oeuvre qui fut pour moi quand je l’ai découvert il y a longtemps, une invitation de plus, à aller, un jour, rêver sur les bords du Gange.

Holi

Techniques mixtes sur papier ( 50 cm X 32,5 cm )