Maelström

Détail du porche de la basilique Saint Denis Paris

Voilà des semaines que dans notre sommeil des images de guerre viennent scander nos nuits.

C’est la profonde amertume d’un seul homme et sa soif inextinguible de vengeance qui ont jeté avec une brutalité inouïe, des millions d’êtres humains dans un maelström dont on ne voit pas le fond.

Devant ce flot d’images horrifiques qui peuplent nos écrans nous nous sentons forcément fragilisés.

C’est peut-être pour cela, comme une forme d’exorcisme que je crache sur le papier ce dessin.

Maelström

Techniques mixtes sur papier