Tout le monde souffre…Parfois

Everybody hurts…Sometimes.

C’était il y a 27 ans… Déjà!

Insoluble sentiment.

Je rouvre la blessure quand je veux.

Fidèle elle m’attend.

S’ébrouer n’y change rien.

Le vent m’apporte ton odeur.

Bien au-delà des lourdes portes de l’Enfer.

Ma place contre ta chaleur n’est plus.

Alors je broie les restes du brasier.

Et je me couvre la tête avec les cendres.

Assez! Assez!

Je suis colère, je suis dégoût.

J’AIMAIS,JAMAIS CELA NE CESSE.

C’est moi, ne me vois-tu pas?

Mon coeur déborde.

Ma poitrine est ouverte.

A quel sacrifice dois-je servir?

Frappe!

Voici l’Homme.

Nu.

Tête baissée, les mains croisées sur son sexe.

Il tremble.

Malheur au vaincu!

J’AIMAIS, JAMAIS CELA NE CESSE

Techniques mixtes sur papier ( 50 cm X 65 cm )

Mais…Accroche-toi!