DES photos plein le coeur ( V )

Cet article est le dernier de cette série.

Je vais reprendre la ligne éditoriale de ce blog, et mes publications hebdomadaires

Mais je ne résiste pas au plaisir de partager avec vous encore une dizaine de clichés glanés ici ou là.

J’ai, vous vous en doutez, énormément de photos en réserve, chacun de mes voyages étant l’occasion de me » greffer  » un troisième oeil. 😉

Mais la mémoire de ce blog n’étant pas extensible à l’infini, je tiens à l’économiser un peu et puis, je l’espère, il y aura d’autres rencontres.

2009 Jailsamer (Inde )

Ne les dirait-on pas tout droit sorties d’un conte des mille et une nuits?

Quelle élégance! Quel raffinement dans la parure! Certaines femmes du Rajasthan sont éblouissantes.

2019 Fes ( Maroc )

J’ai beaucoup de compassion pour ces ouvriers tanneurs.

Ils travaillent dans une pestilence effroyable et manipulent des produits très corrosifs.

Il est d’ailleurs, parait-il, devenu difficile d’en recruter de nouveaux.

2017 Marseille ( France )

Encore une photo volée.

Je veux voir dans ce cliché la fragilité de la beauté face à la rudesse des éléments et du béton, comme un sentiment de solitude et d’inquiétude aussi.

2016 Birmingham ( Grande Bretagne )

Pourtant immobile cette statue semble en mouvement comme les personnages minuscules à l’arrière-plan.

2019 HanoÏ ( Vietnam )

Encore une danse.

Ils tournent autour du bonsaï et le taillent avec une extrême délicatesse.

2011 Pékin ( Chine )

Sous la pluie, cette foule fait la queue pendant des heures pour s’incliner devant la dépouille de Mao.

Des écrans géants et une musique tonitruante exaltent la puissance économique du pays avec ici des images de moissonneuses, place Tienanmen. Impressionnant!

2015 Triangle d’or ( Thaïlande )

Pour l’élégance des drapés de ces bonzes qui font du tourisme et l’endroit mythique.

2016 Marseille ( France )

Pour le naturel de cette brochette de lycéennes en pause.

Et le quartier du Panier haut lieu du street art marseillais.

2019 Saïgon ( Vietnam )

Assoupi au beau milieu de sa boutique, son stock méticuleusement rangé, accueillir le client ne semble pas être la priorité de l’instant pour ce commerçant.

2012 Aubagne ( France )

Pour conclure une belle photo de famille.

Je pose fièrement au milieu de ma tribu.

Mes parents ne sont plus là aujourd’hui, mais deux petits enfants sont venus rejoindre le reste de la famille.

Ainsi va la vie…