Une carte du tendre

L’Amour a ses rituels…

C’est avec mes lèvres que j’aime parcourir ton corps.

Après ces longs baisers c’est presque avec regrets que j’abandonne ta bouche, mon port d’attache.

Ton lobe délicat m’attire inexorablement et il me faut le gober illico.

L’étape suivante, c’est ta nuque où je me perds dans ta chevelure parfumée.

Voilà que ton aisselle palpite.

Ta poitrine frémit.

Je poursuis avec lenteur et obstination mon délicieux voyage, jusqu’au creux de l’aine.

Avec aux lèvres, le chaud trésor du désir toujours plus puissant.

Fonts miraculeux, d’où le temps n’effraie plus.

S’appeler fort…Mourir un peu.

S’évaporer, si frais…Et revenir planer au-dessus des eaux tranquilles.

Si plein, si vide…

Si plein, si vide.

Et puis à nouveau espérer ta peau.