Cargo

35 jours sans voir la terre…

…Et cette machine dans ma tête…

Allez monte le son!

Profiter de la mer en restant à terre, c’est déjà un privilège.

Mais embarquer pour voir la terre vue de la mer c’est encore mieux.

ça tombe bien, le capitaine nous invite à monter à bord.

Alors en route, encore quelques bribes sous la forme de cartes postales, de ce bel été, que je partage volontiers.

Rien de bien nouveau pour les quelques familiers de ce carnet de bord, mais que voulez-vous , moi je ne me lasse pas de la beauté de ces côtes.