Danser avec Césaria

 

 

C’était un soir d’été à Nice. Allongé dans l’herbe fraîche de la colline de Cimiez, sous un olivier, je dégustais en l’attendant une fondue de fruits au chocolat. 🙂  Le festival l’avait invitée et j’étais là pour elle. J’allais enfin la voir et l’entendre pour de vrai:  La diva aux pieds nus . Elle parut enfin, très en retard, cette petite bonne femme à l’air jovial qui semblait avoir tout vécu. Et quand elle se mit à chanter, minuscule dans ces arènes antiques, elle me prit par le bout du coeur et ne me lâcha plus. Ah! cette voix rauque de fumeuse pauvre qui donne presque envie de pleurer et qui fait en même temps tellement de bien…Césaria Evora la reine de la morna. 

 

P1240019

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

P1240022

Danser avec Césaria

Techniques mixtes sur papier ( 50 cm x 65 cm )