try to remember…deep in december (Conte vrai de Noël)

Le vieil ours avait de plus en plus de mal à supporter, cette fameuse « magie de Noël » dont on lui rebattait les oreilles, depuis des lustres, tous les ans à la même époque.

Il ne voyait plus là que gabegie, frôlant parfois l’indécence.

Et quand décembre approchait, il se renfrognait, et s’enfonçait, tout bougon dans sa caverne, loin de tout ce tohu-bohu mercantile.

Heureusement une merveilleuse rencontre, avec un lutin, armé de sa seule innocence, et aussi, quand même, d’une baguette magique, a tout changé.

La formule secrète?…Bon, d’accord, je vous la livre… Le joli petit rire cristallin de l’elfe, ce fut l’abracadabra qui fit fondre le coeur glacé du vieux plantigrade, et le sortit, enfin, comme d’un long sommeil, de sa vilaine misanthropie.

Tout s’est mis de nouveau à scintiller et ses vieux rêves d’enfance lui sont revenus à la mémoire avec la même envie d’y croire, ou …presque.

p1120106

Alors,le vieil ours  a serré tendrement l’enfant entre ses grosses pattes, il l’a embrassé, euh… léché avec sa grosse langue râpeuse et il a dit un grand merci au petit lutin.

NDLR: J’ai eu la chance incroyable d’assister à cette rencontre et de pouvoir en ramener une photographie pour preuve…hé hé!  Non parce que , des fois, on dit des choses qu’on a du mal à croire.