Anachronique

Pour moi qui n’aime rien tant que la chaleur, le soleil et la mer, l’attente promet d’être longue. Plus de deux saisons doivent s’écouler avant le retour de l’été. Alors, je décide de maquiller,  l’Automne, et je peins, très vite, goulûment, sans prendre le temps d’une esquisse… Un corps que seule l’écume habille, un corps dont la peau a ces reflets ambrés. Oui, je sais, c’est anachronique, mais cela m’est égal, il y a longtemps que je sais que je suis obsolète. Peindre et jouir de la couleur, avec appétit, c’est ma façon de lutter contre la morosité du ciel.

Summertime

Techniques mixtes sur papier

( 50 X 65 cm )