De Rouille et de Pierre

Il est toujours réjouissant, à mon âge, de découvrir la Beauté là où on ne l’attend pas.

Elle est pourtant, souvent, tout près. Il suffit de la chercher un peu, de la désirer vraiment.

Elle s’offre, alors, à vous.

Cela surprend et émerveille.

J’ai découvert hier, dans un lieu isolé et fantomatique,

Une merveilleuse galerie d’art, à ciel ouvert.

On y présente, dans un décor incroyable, le fruit du travail collectif, d’artistes extraordinaires.

L’Homme a fourni le métal forgé et la pierre taillée, puis le Temps, la Mer, le Vent et le Sel se sont mis à l’ouvrage, ils ont lentement sculpté , les restes d’un passé belliqueux.

Le résultat c’est une symphonie de formes et de couleurs.

« De Rouille et de Pierre »,

Une expo permanente, visible…euh, encore un moment, je pense.

Sur l’île du Planier à Marseille.

Accès… par Mer…uniquement.

😉