Au coeur du domaine

Je vous ai souvent parlé de mon nid, tout là-haut, à presque 2000 mètres d’altitude, dans le parc des Ecrins. Mais cet hiver, j’ai été muet sur le sujet. Certes je ne voulais pas vous lasser. Mais c’est aussi que vieillissant, je suis de plus en plus frileux. j’ai donc un peu boudé la neige, cette année, jusque là. Et puis, j’ai fait autre chose. 😉
Mais il me reste un peu plus d’un mois pour me rattraper. La saison de ski s’achevant fin avril.
Et bien, ce weekend, j’ai été particulièrement gâté. Il est tombé en un peu plus de 24 heures, une fabuleuse quantité d’or blanc.
Deux autres ingrédients sont nécessaires pour faire d’un weekend de ski une réussite: Le soleil, et une faible fréquentation. Chanceux, j’ai eu les deux.
Majesté, poésie, magie étaient aussi au rendez-vous.
Ainsi je me suis baladé au coeur du domaine, en ayant parfois le sentiment d’en être le seul occupant.
J’ai sillonné mes pistes préférées avec le plus grand des plaisirs…J’ai bien fait d’attendre une fois de plus l’instant propice.

Bonne semaine!