De mémoire de rose

Mes bagages sont si nombreux.
Mon histoire est déjà longue.

Dans le bric-à-brac de ma mémoire encombrée,
je ne peux retenir tous mes souvenirs heureux.

Oui, même les plus jolis, ceux que je chérissais tant,
finissent par s’estomper.

Ils sont plus imprécis, chaque fois que je les évoque.

Combien de temps encore,
garderai-je en moi, l’image des visages de ceux que j’ai aimé?

Si je reconnais parfois,
au hasard d’une rencontre, d’un frôlement; un geste, un regard…un parfum.

Presque aussitôt, se mêlent dans mon coeur des émotions contraires,
faîtes d’ombre et de lumière.

Mon âme se gonfle de nostalgie.
La Vie est triste et belle en même temps.

Et je souris, je souris infiniment.
Je vous jure que de mémoire de rose…
Jamais on ne voit plus doux sourire.

Aux souvenirs heureux
Techniques mixtes sur papier

 » Il y a toujours quelque chose en nous que l’âge ne mûrit pas. » Bossuet