Pourtant, ça sent le neuf!

Hmmm…c’est rafraîchissant, ce sentiment de nouveauté!
Hier, il y avait l’envie d’en finir, avec cette année si lourde.
Enfin, ça y est 2015 est  » has been « .
Au gai l’an neuf!
Voilà un peu de vitalité.
La page est toute blanche, à nous de jouer.
Oh bien sûr, on n’oublie rien.
Mais on a le droit de prendre un nouveau départ.
Et l’on se prend à espérer.
Quoi?
On ne sait pas, on croit aux présages.
Je caresse encore du regard, la peau des murs.
Et j’y trouve de la poésie.
Je savoure la lumière et les couleurs du jour,
en respirant les embruns et le parfum du mimosa.
Comme je l’ai fait mille fois.
Entre hier et aujourd’hui, au fond, rien n’a changé,
ça sent pourtant le neuf.

P1070074