Pour léo

j’ai en préparation, un post, rétrospective de mes peintures de l’année, que je compte bien vous infliger.

Hélas mes productions sont souvent le reflet de mon époque. Et même si j’essaie de m’évader parfois à la recherche du beau, toute cette violence me rattrape.Et transparaît dans ma peinture.

Mais moi, maintenant, j’ai mon Léo.

Pour lui, j’ai envie d’un dessin de fête pour finir cette année qui est celle de sa naissance, un dessin d’amour de musique et de paix.

Quelque chose de joyeux, plein de couleurs, précieux comme une enluminure.

On le sait maintenant, un crayon c’est une arme, une arme contre la bêtise, une arme contre la tristesse et la laideur. Alors je me bats avec mes armes. Et vous?

J’irai charmer les lotus blancs, dans mon costume d’huluberlu, chapeau pointu, turlututu…

My sweet Lord
Techniques mixtes sur papier
Et si l’on ne se revoit pas d’ici là, joyeux Noël! 🙂