La supplique du faune

Quand luit la lune opale,

Et que pleuvent les étoiles.

Je t’entraîne, ma douce,

Nus, où le vent nous pousse.

L’écume de la Nuit,
Est notre seul habit.

Je n’ai rien à cacher,
Je veux juste, t’aimer.

Sous une pluie d’étoiles
Techniques mixtes sur papier
( 50 x 65 cm )

Bon week end! 🙂