Je me souviens


Désormais, la fin du mois de février, est pour moi le temps du souvenir.
Ma montagne est le lieu idéal .
De jour comme de nuit, j’y croise toutes sortes de créatures.
Elles ont parfois l’air terrible, mais elles ne sont pas méchantes.
Du moins je crois.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA