Le petit cheval bleu

Ma fascination pour le quadrige de Saint Marc date de ma découverte de Venise, à la fin de mon adolescence.
J’ai séjourné depuis plusieurs fois dans la Sérénissime, rendant à chaque passage une petite visite aux chevaux. Et j’ai aussi, bien sûr, dessiné et peint plusieurs fois ces bronzes antiques magnifiques.

Les Vénitiens les ont ramenés de l’hippodrome de Byzance, pour décorer leur cathédrale. Napoléon, les a trouvés si beaux, lors de son bref passage dans la cité des doges, qu’il les a razziés lui aussi pour décorer un temps les jardins des Tuileries à Paris. Aujourd’hui on peut les admirer dans un petit musée tout proche de la place Saint Marc. Ceux qui ornent la basilique sont des copies.

Ces statues ont une incroyable histoire.
Aujourd’hui j’ai envie de marier mon petit cheval aux bleus de Marrakech et aux ocres de Roussillon.
Orange et bleu sont complémentaires.
J’ai pensé à Franz Marc ( Le peintre 🙂 ) forcément , aux volutes dorées de Klimt et du coup aux briques émaillées de la porte d’Ishtar admirée à Berlin.
Un bel après-midi en somme.

Cheval bleu
(50x65cm)
Aquarelle, pigments naturels