Dans la gueule du loup

Ah!…Cruelles vous avez réduit mon coeur en cendres.
Bien fait pour moi, je n’avais pas à me jeter dans la gueule du loup.

Tant de beautés m’ont ébranlé et me voilà toujours bien « seulet ».

A bientôt! 🙂