Théâtre

 » Barong et Rangda: ou le combat entre une énorme peluche à crocs (le Barong, censé représenter le Bien), tout droit sortie du Muppet Show, et Rangda, l’horrible reine-veuve des sorcières qui hante les nuits de Bali et incarne le Mal. L’intrigue est assez compliquée, d’autant qu’il faut déjà surmonter ce déluge de couleurs et de sons. Tension maximum, au point que les danseurs chargés d’escorter le Barong, envoûtés par la magie noire de Rangda, entrent en transe et retournent le Kriss contre leurs poitrines. Rassurez-vous, tout est prévu pour finir bien, avec l’arrivée d’un prêtre qui met fin à la transe. Comme pour les Balinais le Bien et le Mal coexistent, il n’y aura pas vraiment de vainqueur.  » Le Routard Bali Lombok

J’avoue que je n’ai pas tout compris, malgré un résumé en Anglais distribué à l’entrée. 🙂

Mais j’en ai pris plein les yeux et les oreilles.

Et puis il me reste ce joli portrait…