La tristesse de la reine

La Tristesse du Roi de Henri Matisse

Image numéro deux:

« Le chant du luth, viendra-t-il bercer mon coeur blessé? »

Disait la Reine…Et, elle poursuivait:

« Dans cette nuit profonde, sa musique me réchaufferait.

L’obscurité est si froide, j’ai besoin de son étreinte.

Ma tristesse, il le sait si bien, est sans limite.

Et seule sa douceur, mon tendre luth, me calme.

Oui, prends-moi dans tes bras…

Avec toi, je ne crains plus la nuit. »