Métamorphoses

A la source enchantée, les chevaux ont bu l’élixir de Vie.
La magie opère.
Voici venu le temps des métamorphoses…

L’an I, de notre ère, le poète Ovide , commence son livre premier, par une Invocation:
 » Inspiré par mon génie, ( Y en a qui n’doutent de rien. 🙂 ) je vais chanter les êtres et les corps qui ont été revêtus de formes nouvelles, et qui ont subi des changements divers. Dieux, auteurs de ces métamorphoses, favorisez mes chants lorsqu’ils retraceront sans interruption la suite de tant de merveilles depuis les premiers âges du monde jusqu’à nos jours. »

Merci à David et Carpeaux.
Et Arthur Rubinstein…
Et bon week-end. 🙂