Et l’or de leurs corps…

Tout près de la source scintillante,
Dans l’ombre fraîche où naît leur amour.
Ce sont des « Je t’aime ».
Et des « Toujours ».
Chut! Laissons-les y croire.
Le Bonheur les fait luire, couvrant leurs corps d’un or si fin.
Pourtant, l’été touche à sa fin.