Le lobe transparent

Je vous ai peut-être déjà raconté cette histoire d’amour que j’ai vécue en Croatie, il y a quelques années…Je dis tellement de choses. 🙂
Donc, je voyageais seul, et ce jour là, je visitais la belle ville de Split.
Grâce à mon malin petit guide, bien connu de tous, j’avais déniché, dans la cité, au cœur du Palais Impérial Romain, une merveilleuse petite pizzéria avec un précieux patio. ( Les Dalmates sont très forts pour les pizzas. )
J’étais attablé devant un des mets recommandés par le fameux guide et…un verre de vin blanc frappé.
Quand… Une apparition… ( Non pas dans l’eau de Seltz! :)… dans le vin blanc. )
Une femme merveilleuse s’installe à la table située juste en face de la mienne.
Elle commande… un verre de vin blanc, et sort de la besace qui lui sert de sac, un livre. C’est alors que s’avisant de ma présence, elle me lance un sourire assassin, bien que convenu, et se plonge, illico, dans la lecture.
Foudroyé…Je suis. Divine…De ses orteils qui dépassent de sa longue jupe, à la pointe de ses cheveux.

Mais ce qui me fascine le plus, c’est la transparence de son oreille droite, avec laquelle joue le soleil.
Son lobe, plus exactement.

Son verre terminé, elle range son livre et se lève, comme une reine.
Pour quitter le patio, elle passe si près de moi, qu’elle me frôle et me gratifie une dernière fois, d’un autre merveilleux sourire.
Je ferme, un instant les yeux, pour garder au fond de mon crâne, dans un petit coin lumineux, cette image.
Elle porte un t-shirt bleu.