cachez ce sein…

-Toi qui offres ainsi ton tendre téton à la vue des hommes,
ne crains-tu pas par ton impudeur, d’offenser les dieux?

-Je ne crains ni les dieux, ni les hommes.
Mon sein calme la faim de mon enfant ou nourrit le désir de mon amant.
C’est selon.
Mais c’est moi, et moi seule qui choisis d’en faire le don.

La dame au mimosa, techniques mixtes sur bois. Bonnes vacances!