Adieu PAPA

Et pourtant elle tourne

86 ans et un début dAlzheimer…

Je t’écris aujourd’hui,ce que je n’ai pas su te dire et ne te dirai jamais.

Nous nous sommes,longtemps,totalement incompris.

Ta perplexité fut grande,devant ce garçon qui n’aimait pas la chasse,ni le foot,et passait son temps,la tête dans les livres,ou un pinceau à la main.

  Sans aller jusqu’à la rupture totale,nous nous sommes souvent heurtés.

 Le fait que j’aime les femmes,t’a un peu rassuré,et quand les petits enfants sont arrivés,j’ai découvert un grand-père merveilleux.Nous nous sommes rapprochés,un peu.

Je n’avais d’autre choix,pour exister,que d’être l’exact opposé de ce que tu étais.

 Merci pour cette vie d’Aventure …Grâce à Toi,le Monde m’appartient.

Ta détresse quand tu m’as dit à l’oreille l’autre jour au restaurant: »Je crois que je me suis pissé dessus. »Me bouleverse encore.

Je crois que j’ai presque aussi peur que Toi.Mais je ne te lacherai pas la main…Malgré moi,je t’aime papa.

Voir l’article original