Prémices

Elles sont si discrètes et si petites qu’on pourrait passer à côté d’elles sans les remarquer ou même pire, si l’on ni prend pas garde on peut aisément les écraser. Pourtant elles sont les messagères de ce printemps que l’on attend tous.
Elles fleurissent juste devant ma porte, les voisins ont encore du me prendre pour un dingue avec mon appareil photo allongé sur le gazon, mais que c’était doux ce soleil printanier.