La B. D. de N. D.

Dans le jardin de mon père, j’errais…seul, si seul.
Je m’assoupis au pied d’un arbre.
En caressant son écorce rugueuse, je sentais la vie monter dans son tronc.
J’imaginais son coeur battre contre mon oreille.
C’est alors, que je fis un rêve.
C’était doux et chaud, comme ma propre peau.
Un autre Moi…