Stambouliotes

J’ai souvent voyagé seul.Ma disponibilité n’étant pas toujours celle de mes proches.la solitude ne m’empêche pas de faire mon baluchon pour partir à la rencontre d’ailleurs.L’aiguillon de la curiosité,a toujours sur moi la même efficacité.Et ne dit-on pas? »Il vaut mieux être seul que mal accompagné. »(J’en ai aussi fait l’expérience.)
Ce court séjour à Istanbul fut un double cadeau.La ville,bien sûr est magnifique.je la connais depuis longtemps maintenant,j’avais 19 ans lorsque je m’y suis rendu la première fois.Mais surtout le cadeau,ce fut la présence de mon fils Tristan.
J’aime découvrir,mais aussi,faire découvrir…déformation professionnelle .Alors,guetter dans le regard de mon enfant…l’émotion…tout partager,quelques heures durant,loin de nos attaches…Inventer l’Aventure à nous deux…Quelle chance j’ai eu.