Le baiser de la Paix

Se mettre sur »PAUSE »,un instant.
Oui,parfois,je n’aime rien tant que ne rien faire du tout.
J’ai alors dans le coeur,cette belle langueur.
La tête à la renverse,paupières closes,je me vide de mes pensées,une à une.
Là,je suis buvard et le soleil,l’encre claire qui m’abreuve.
Un délicieux petit air,capricieux aussi,caresse mon visage.
Calmement et profondément…Je respire.
Alors que des ondes chaudes irriguent ma peau,l’oreille reste attentive.Je suis,ainsi,le chemin qu’empruntent les basses de la musique joyeuse qui vibre jusque dans ma poitrine.
Mes muscles,si agréablement las,se détendent.
Et tout mon corps s’affaisse,s’abandonnant enfin au…Rien.
ça y est!
Merveille!
Je vole!
Entre rêve et conscience.
Je suis pourtant là!Juste là.
A ma place.
Immobile.
Au repos.
Au bord du temps.
Non!…Je ne dors pas!
Le moment est bien trop magique et je ne veux rien en perdre.
C’est,maintenant,mon unique désir.
Une grande Paix m’envahit.
Elle est si douce.
Je la laisse faire et me prendre tout entier.
Je pourrais,ainsi suspendu,croire à l’éternité de son étreinte.
Et ce sourire que je sens naître sur mes lèvres,c’est son baiser qui chatouille,malicieux.

Once again!