Le Week-end de Viking

Et voilà!…Ils ont remis ça!…Ils n’arrêtent pas!
Pour commencer,c’est trois heures de route,coincé à l’arrière du pick-up de mon maître.Et ça monte…Et ça tourne…J’vous dis pas le mal au coeur…
A l’arrivée,je n’ai pas plus le droit de bouger.Je dois,la plupart du temps,rester confiné dans mon panier,car l’Endroit,voyez-vous,est ridiculement mi-nus-cule.
Y’a même pas de jardin!…C’est vous dire!…Un balcon?Ah,oui,parlons-en du balcon…Vous croyez qu’on peut courir sur un balcon?
Et ce n’est pas tout!…Les rares promenades qui me sont proposées,se font…Dans la neige!Vous savez ce truc froid et humide qui vous glace le bout des pattes en quelques secondes…Et vous fait perdre votre flair et votre flegme en même temps.
Et puis…Vous avez essayé,vous,de déféquer dans la neige?…C’est d’un inconfort!
De plus les journées sont longues et solitaires.Du matin au soir,ils disparaissent.
J’ai bien essayé une fois de mettre un peu d’animation.J’ai renversé la poubelle,pendant leur absence,puis j’en ai répandu méthodiquement le contenu,jusque sur les canapés.(Je ne résiste pas aux os de poulet)…Je passe sur l’engueulade…Ils n’ont décidément aucun sens de l’humour.
Bon alors,la parade c’est de mettre la poubelle sur le balcon et de m’en interdire l’accès quand ils ne sont pas là…Pfff!
Ah non!Mais parlez-moi d’un week-end de chien!