Cocktail

Deux doigts d’Ingres.
Une bonne dose de Matisse.
Un zeste de Picasso.
Cocktail sans originalité,certes.
Mais enfin,la recherche,c’est le plaisir du dessin sensuel.
Et avec de tels maîtres,c’est facile.