Vanité

Parfois les arbres portent,comme marqués au fer sur leur peau fragile,les vestiges de certaines amours.

Bon nombre de ces amants sont aujourd’hui défunts.

Mais les grands survivants,atteints jusque dans leur chair,témoignent encore de cette incroyable Vanité qui fut celle de ces humains,à penser leurs amours dérisoires,immortelles.Mais les arbres bléssés meurent aussi.

Et aussi,en ce dimanche pluvieux,ce qui fait malgré tout un peu de bien à nos arbres cette féerie provençale,l’animation est de Frédéric Back,pour ceux qui ont le temps.Une vraie merveille,d’après Jean Giono »L’homme qui plantait des arbres. »A voir en intégralité avec la voix de Philippe Noiret sur Daily Motion.moi je choisis la version musicale ,ça vous étonne?